Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Filles de Lune - 2 - La Montagne aux Sacrifices - Elisabeth Tremblay

11 Novembre 2010 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature québécoise

Filles-de-lune-2.jpgPrésentation de l'éditeur (SPOILERS SUR LE TOME 1)

"Enfin libérée de l'emprise d'Alejandre et de Mélijna, Naïla n'est pas au bout de ses peines pour autant. La mauvaise volonté d'Alix à l'égard de son rôle de Cyldias perdure, menant sans cesse à la confrontation entre les deux êtres que tout sépare, mais devrait pourtant unir. Réussiront-ils à s'entendre, pour leur propre survie ?

 

 En route pour la Montagne aux Sacrifices où elle doit entrer en pleine possession de ses pouvoirs, la Fille de Lune maudite fera la connaissance d'un protecteur au passé mystérieux, Madox, et ira de rencontres déplaisantes en découvertes surprenantes. Toujours poursuivie par les hommes à la solde du sire de Canac, Naïla ne rêvera bientôt que d'une chose : retourner chez elle pour mettre un terme à la vie qui grandit en elle et menace l'équilibre de la Terre des Anciens. Y parviendra-t-elle ?"

 

Commentaire

Ce sont les commentaires de mon amie Pimpi sur le tome 4 qui m'ont donné le goût de reprendre cette série, dont je vous ai déjà parlé ici.  Si vous voyez bien la date sur le "ici" en question, ça fait presque un an.  Résultat, j'ai dû inonder Pimpi de questions existentielles du genre: "c'est qui, lui?"  "Et elle, elle fait quoi dans l'histoire?", "Peux-tu me démêler entre Gaudéline et Wandéline?".  Eut je vous jure, c'est un échantillon.  Un petit échantillon.  Alors bon, soit je prie et je monte les marches de l'oratoire à genoux en espérant qu'il y ait un sommaire de l'histoire au début du tome 3 et 4 (sérieusement, ça m'aurait été... ou au moins un index des personnages), soit je me dépêche de lire la suite.  Je pense que la deuxième solution est la plus efficace.  Et Pimpi m'a donné sa bénédiction pour acheter les autres livres, alors ça ne compte pas. 

 

Ce roman reprend l'action là où on l'a laissée à la fin du tome 1.  Je vais essayer d'être obscure, vu que je sais que le tome 1 vient de sortir en France et que rares sont celles qui l'ont lu dans mes blogo-copines.   En fait, il y a une semi fin au tome 1, mais ces deux tomes peuvent se lire d'affilée sans aucun problème.  Nous somme donc sur la Terre des Anciens, ce monde peu peuplé, déchiré par les guerres magiques qui relèvent de la légende pour presque tous, qui sombre peu à peu avec la quasi-disparition des Filles de Lune, gardiennes des passages, des Sages et des Êtres d'Exception.  Naïla, débarquée il y a quelques mois sans préparation aucune, doit atteindre la Montagne aux Sacrifices afin de pouvoir poursuivre sa quête et surtout tenter de survivre.  Alix, son Cyldias, n'a toujours pas accepté son rôle de protecteur et tente de "faire avec" (je me sens totalement poétique, là... Je pense que j'ai perdu mon vocabulaire pour cause de haute fatigue et de copines qui me bombardent de blagues-ramollisseuses de cerveau sur FB!) . 

 

J'ai préféré ce tome au premier, vu qu'il se déroule entièrement sur la Terre des Anciens et que nous entrons plus rapidement dans l'histoire, mais je ferai pratiquement les mêmes commentaires.   Je m'attendais au style d'écriture simple et direct de l'auteure ici alors j'ai moins été déstabilisée que dans le premier tome, même si j'ai encore mis un peu de temps à apprivoiser les verbes au passé simple (souvent utilisés à la première personne du pluriel) et les répétitions de mots.  Celui que j'ai en tête, je ne le dirai pas pour ne rien spoiler, mais je l'ai vu jusqu'à 3 fois dans la même page, au moins, à plus d'une reprise.  Toutefois, les mots utilisés m'ont bien permis de visualiser les endroits et de ressentir les atmosphères crées.  

 

Le monde créé par l'auteure est cohérent, et elle sait distiller les informations pour nous garder en haleine et nous déstabiliser dès que nous commençons à s'y sentir à l'aise.  Même si la donne apparaît constamment changer, c'est une question de points de vue de ceux qui racontent et nous croisons sorcières, nymphes, filles de lune, êtres d'exception, gnomes, hybrides et mutants.  Dans ce livre, j'ai réellement visualisé ce monde, que j'ai hâte de découvrir plus en profondeur car il est clair que certaines choses me restent encore à mieux comprendre.  Je peux aussi mieux voir les enjeux et les rôles de chacun dans leurs légendes, qui prennent une bonne place. Des perches sont lancées, mais comme le personnage principal, nous n'en savons qu'assez peu, ce qui m'a beaucoup plu.  Toutefois, pour ne pas perdre le lecteur, nous assistons parfois à des conversations entre personnages qui "révisent" ce qu'ils savent déjà.  Ça passe bien dans le contexte, vu que les choses évoluent et que personne ne sait trop qui sait quoi, mais bon, ça m'a quand même donné une impression légèrement artificielle.

 

Dans ce tome, Naïla découvre peu à peu ses pouvoirs.  Il y a une quête d'identité constante, même si notre Fille de Lune évolue relativement peu au point de vue de son caractère!  Même si elle est ignorante de ses fonctions et qu'elle n'y comprend strictement rien, elle n'a rien d'une faible femme en détresse et n'entend pas se laisser mener par le bout du nez.  Je commence quand même à avoir un peu hâte qu'elle et Alix finissent par être capable de se parler sans s'engueuler, quand même.  Mais bon, il y a de l'espoir.    Ici, pas d'action à toutes les pages.  Une quête assez lente, des flashes du point de vue d'autres personnages qui ouvrent des petites portes, on sent que ça bouge de partout, dans cet univers.  Et avec la finale, bon, pas le choix, il va falloir que je lise la suite très très vite.

 

Je relis ce billet et j'ai l'impression que je passe mon temps à critiquer.  Et c'est étrange parce que mon impression générale est quand même bien positive et que je me suis attachée aux personnages, malgré leur côté borné qui évolue disons... lentement.  Je me demande réellement comment tout ça va finir car on sent l'histoire bien ancrée dans une histoire plus grande dont je veux connaître le fin mot.  C'est le genre de livre que j'aime et dans lequel j'ai hâte de replonger quand je le repose, malgré mes "malgré". 

 

Une auteure avec laquelle je compte bien tenter de discuter au Salon du livre de Montréal, où, je vous le rappelle, nous nous rendons entre blogueuses le samedi après-midi, à 14h!

 

PS1: Les avis de Pimpi, très enthousiaste, sur le tome 1 et les tomes 2-3


PS: Je me relis (encore) et je réalise que je suis ma foi bien mal placée pour me plaindre des répétitions de vocabulaire.  Mais bon, je ne sais pas écrire et je l'assume pleinement!

Partager cet article