Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Fanny - Marcel Pagnol

25 Janvier 2013 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Théâtre

Fanny.jpgcoup-de-coeur.gifPrésentation de l'éditeur

Depuis le départ de Marius, César est de plus en plus coléreux, et ses amis en font les frais.  Lorsque Fanny apprend qu'elle attend un enfant de Marius, le déshonneur la guette..."

 

Commentaire

J'ai lu ce deuxième volet de la trilogie de Pagnol presque tout de suite après le premier.  Je m'étais attachée à ces personnages un peu fous, à ce bord de mer, à ma version de cet accent chantant.   Je vous ai exprimé il y a peu mon amour pour le premier volet et j'ai tout autant aimé ce deuxième, qui nous ramène au même endroit mais dans une atmosphère un peu différente.  Marius est parti, César guette le courrier dans l'espoir de nouvelles (sans trop vouloir l'avouer, of course) et Fanny espère également un mot.   Qui viendra.  Et qui ressemblera à "Bonjour".    

 

C'est donc un peu plus calme, langoureux... on sent le temps qui s'étire.  Et puis Fanny réalise que son histoire d'amour avec Marius a eu des conséquences.  Entre en scène Panisse...

 

Bien sûr, le titre est Fanny et elle est au centre de la pièce.  Mais ce sont toutefois Panisse et César qui m'ont le plus touchée dans ce volet.  Le premier par la joie même qu'il ressent à l'idée d'être père, peu importe la manière.  Pour cet amour inconditionnel qu'il porte à l'enfant, pour cette folie-folle, sa façon de le surprotéger.  Et par César qui adore son fils mais qui reste réaliste.  Par son évolution, par la façon qu'il a de voir les choses.  Le discours qu'il fait à Marius vers la fin du roman m'a énormément touchée.   

 

J'ai tout aimé dans cette pièce.  Le rythme, les variations d'atmosphère, la tristesse par moments, les grandes joies.  Bien entendu, c'est presque tragique, comme histoire.  Beaucoup de tendresse, de générosité et d'amour presque absolu... j'ai adoré.  Un coup de coeur!

 

Et je me laisse patienter pour lire le volet final. 

Partager cet article