Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Eona (Eona et le collier des dieux) - Alison Goodman

9 Octobre 2012 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature jeunesse

Eona.jpgPrésentation de l'éditeur (celle de Gallimard Jeunesse - en partie)

SPOILERS SUR LE PREMIER TOME

"Après la mort de l’empereur, Sethon a pris le pouvoir et a fait emprisonner Lord Ido, son ancien allié. Eon, aujourd’hui Eona, est certaine que Kygo, l’empereur légitime, est toujours en vie et, avec ses amis fidèles, Ryko, Dela, Vida, elle part à sa recherche. Devenue l’oeil du Dragon Miroir, Eona porte un secret sans doute plus dangereux qu’autrefois : elle ne peut maîtriser son nouveau pouvoir."

 

Commentaire

J'ai volontairement coupé la plus grande partie de la présentation de l'éditeur en français (trouvée sur internet... je n'ai pas le livre en VF) parce que sérieusement, selon moi, il vaut mieux ne pas la lire.  On y raconte quand même un truc qui arrive à la fin du roman.  Et ce serait dommage de gâcher cette lecture car ce dyptique est pour moi de la très bonne fantasy jeunesse.

 

J'avais peur au départ d'assister à une longue, très longue bataille avec Sethon tout au long de ce deuxième tome.  Mais non en fait.  La couverture est d'ailleurs trompeuse car s'il y a des batailles, ce n'est tout de même pas le sujet principal du roman.  C'est surtout Eona qui doit faire face à son pouvoir, qu'elle ne comprend pas et dont elle ne saisit pas l'étendue.  Son pouvoir de Dragoneye mais aussi son pouvoir et ses désirs de femme, qu'elle comprend encore moins.  Pour moi, ce second tome est surtout un récit de découverte de soi, de passage à l'âge adulte, de choix et de conséquences.

 

Rappelons le contexte.  Nous sommes dans un pays asiatique imaginaire (l'auteur mentionne s'être basée sur la Chine, le Japon et leurs différentes mythologies pour bâtir son univers) où douze dragons aident les DragonEyes à maintenir l'équilibre.  Dans cette quête, Eona, nouvellement en possession de ses pouvoirs, doit choisir son camp, prendre des décisions, choisir à qui faire confiance.   J'ai beaucoup aimé les personnages qui sont loin d'être parfaits.  Eona fait des choix risqués, se trompe, regrette, prend des risques.  Et ses amis ne sont pas trop parfaits non plus, trop loyaux (palme d'or du grrr au prince Kygo qui, parfois, devrait être secoué... mais bon, autre temps, autres lieux, autres moeurs).  On sent leurs ambivalences, leurs craintes, leur peur d'avancer.  Et malgré tout (peut-être en raison de ça, d'ailleurs), on les aime bien.  Les personnages évoluent, en dent de scie, certes, mais ils changent.  Et pour la plupart, je les ai trouvés fouillés et fort bien campés, nécessaires, avec un rôle bien défini. 

 

Bien entendu, à l'occasion, on en a un peu assez des descriptions d'union avec le dragon ou encore de la perle impériale, qui sont un peu répétitives.  Mais de façon générale, l'écriture m'a plu et est cohérente avec le récit et son rythme.  Oui, il se passe beaucoup de choses mais ce n'est pas non plus une action haletante de bout en bout.  Malgré tout, je l'ai dévoré et j'ai plongé dans cet univers original et foisonnant. Une courte série que je recommande!

 

Mon avis sur le premier tome :Eon et le douzième dragon

C'était une lecture commune avec miss Hérisson

Partager cet article