Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

De Cape et de Crocs - 1 - Le secret du janissaire - Ayroles/Masbou

10 Août 2011 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Bandes dessinées - mangas

De-cape-et-de-croc-1.jpgPrésentation de l'éditeur

"À bord d'un vaisseau turc, un coffre.  Dans le coffre, un écrin, dans l'écrin, une bouteille, dans la bouteille, une carte, et sur cette carte... l'emplacement du fabuleux trésor des îles Tangerines!... Il n'en faut pas plus à deux fiers gentilshommes, fins bretteurs, batailleurs et rimailleurs, pour se jeter dans une aventure qui, de geôles en galères, les mènera jusqu'aux confins du monde."

 

Commentaire

Je n'ai lu qu'un tome et déjà, je suis fan.  Même que je remercie à genoux Yueyin de m'avoir offert cette BD et que j'ai déjà pu vérifier et constater que les librairies de ma région ne possédaient pas la suite.  How terrible.  Parce qu'il me la faut, cette suite! 

 

Tout m'a plu dans ce premier tome.  Le contexte, une Venise passée, la richesse des dessins, l'histoire de capes et d'épées (je ne résiste jamais à un combat rimé, c'est bien connu), les intrigues, et les grandes aventures,  avec des grands bateaux, des combats et des trésors...  Je suis conquise. 

 

L'histoire s'ouvre sur une pièce de Molière, rien que ça.  Et après une incursion dans le monde de La Fontaine, nous rencontrons nos deux personnages principaux, amis indéfectibles, fiers, honorables, batailleurs et sans le sou.   C'est donc un loup espagnol au tempérament de feu, Don Lope de Villalobos y Sangrin, et un renard français galant et cultivé Armand Raynal de Maupertuis que nous suivrons dans cette aventures.  Désirant venir en aide à un vieillard grippe-sou dont le fils a été - étrangement - retenu prisonnier sur une galère (oups, non, une chébèque), ils sont pris au piège mais mettent la main sur une étrange carte au trésor que plusieurs convoitent.  Et c'est parti. 

 

La bande dessinée est pleine de références anciennes et modernes, on a des images de Cyrano, d'Esméralda, voire même de Rambo.  J'ai éclaté de rire quand ils se préparent à l'attaque.  J'ai adoré les dessins détaillés, qui rendent parfaitement les atmosphères, adoré les dialogues, les clins d'oeil.

 

Et il me faut tout simplement la suite.  C'est le genre d'épopée et grandiose et fantastique qui ne peut que me plaire.  Et bon... Eusèbe, il est trop, trop mignon!

 

Thanks Yue!

Partager cet article