Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Case Histories (La souris bleue) - Kate Atkinson

23 Juin 2014 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature Europe (anglais)

Case-histories.jpgBon, je sais, je sais, ça aurait dû être publié le 21.  Je l'ai fini le 21.  Mais par une raison étrange - qui échappe à ma compréhension, d'ailleurs - le billet a RE-FU-SÉ de s'écrire tout seul pour être publié à date.  Du coup, me voilà, de bon matin le 23 juin, au soleil, avec mon thé, à rédiger mon billet pour mon tout premier Kate Atkinson.  

 

Je sais, je suis en retard, c'est mal.  Mais en fait, je ne trouvais pas le premier et j'hésitais à commencer une - autre - nouvelle série.  Du coup, j'ai laissé traîner.  Et ce n'est qu'en raison d'une LC - que je n'ai même pas respectée, comme je l'ai dit 3 lignes plus haut, ce qui veut dire que je me répète (encore une fois) - pour que je me décide.  Et sincèrement, je me demande vraiment pourquoi.  C'est un mystère, certes (je ne sais jamais comment traduire "mysteries", mais un joliment écrit, avec en plus une construction fort intéressante.  Ce qui, dans mon cas, n'est pas rien.  

 

Donc.  Un premier Jackson Brodie, détective privé de son état.  Divorcé, sorti de la police, il gère maintenant - assez mollement - sa petite entreprise, tout en rêvant de France.  Il s'occupe de Binky Rain, vieille dame qui perd sans cesse ses chats ainsi que d'un homme qui se croit trompé.  Puis, un jour, apparaissent les soeurs Land, qui veulent qu'il enquête sur la disparition de leur petite soeur Olivia, décédée 34 ans auparavant.  Et Theo, qui veut trouver le meurtrier de sa fille Laura et qui ne vit plus depuis son décès.   Toutes des histoires dont nous avions eu un aperçu d'entrée de jeu, au début du roman, dans les différentes "case histories" dont le titre fait mention.  

 

Pour moi, ce n'est pas l'enquête en soi qui a été l'élément marquant de cette lecture.  Certes, c'est intéressant mais c'est surtout fort bien construit, avec des sauts dans le temps, des retour en arrière, des chapitres qui expliquent un blanc apparu un peu avant dans l'histoire et qui nous avait laissé des points d'interrogation dans les yeux.   Nous passons de la tête d'un personnage à l'autre, nous avons droit à leurs réflexions, leurs divagations.  Les liens se tissent, les choses sont introduites habilement, pas de suprise majeure mais au contraire, un déroulement qui se tient du début à la fin.  Sans compter un personnage fort sympathique de détective qui doit lui aussi dealer avec ses propres fantômes.   Les personnages sont tous profondément ébranlés par ce qui leur est arrivé.  La culpabilité du survivant, qu'on dit.  

 

Malgré tout ça, ce roman est aussi une comédie/drame (parce qu'on passe de l'un à l'autre) de moeurs où la société anglaise et les relations familiales en prennent parfois pour leur rhume.   

 

Bref, une série que je continuerai.  J'aime ce genre de roman!

 

Partager cet article