Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

C'est beau mais c'est faux - Patrice Louis

1 Août 2012 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Essais - poésie et autres

c-est-beau-mais-c-est-faux.jpgPrésentation de l'éditeur

"Gadget est anglais d'origine...  L'Ange bleu, c'est Marlène Dietrich... le lis est la fleur emblème des rois de France...

 

Et bien c'est beau, mais c'est faux!  C'est par habitude, par confort, que l'on répète à l'envi ces vérités d'évidence qui n'en sont pas.  Polies par les ans, ces affirmations ont le tort de n'être nullement fondées.  Mais elles sont tellement vraisemblables que le doute, quand elle apaissent, cesse de s'exercer.  L'erreur mille fois répétée devient une légende.  Il serait aisé, pourtant, de corriger ce genre de faute.  C'est l'objet de ces pages."

 

Commentaire

Ce petit livre est tout à fait le genre d'ouvrage sur lesquels je saute en librairie.  De courts billets qui dément (ou modère) certaines idées préconçues, c'est tout à fait pour moi.   En plus, celui-ci traite, entre autres, de particularités linguistiques, de menues (et moins menues) erreurs.  Bref, comme je l'ai dit à Yueyin, je n'aurais pas été pleinement satisfaite (italiques nécessaires pour représenter mon doux regard piteux en plein mode auto-justification) si je ne l'avais pas pris et lu immédiatement. 

 

Saviez-vous que le mot bridge n'était pas britannique mais russe?  Que les Calendes, ce n'est pas grec?  Que Sherlock ne passe pas son temps à dire "Élémentaire, mon cher Watson"? (ok, celle-là, même si je pense que la plupart le savait, je ne pouvais pas ne pas la citer)  Que les anglais ne portent pas un smoking?  Bon, mon problème à moi, c'est que justement, oui, je le savais.  Pas tout mais quand même pas mal de trucs.   Et dans les explications qu'on nous donne, souvent historiques et étymologiques, il y a quand même plus que la simple réponse à la question.  J'ai davantage aimé savoir d'où venait l'erreur, ce qui l'avait créée, que ladite réponse. L'auteur se permet également d'élaborer et nous livre des anecdotes souvent intéressantes, en lien avec l'énoncé de base.

 

Toutefois, c'est un petit livre qui se lit rapidement, d'un bout ou de façon morcelée.  Le ton est résolument humoristique, on sent que si l'auteur prend un malin plaisir à démanteler les mythes, il ne se prend pas au sérieux et le ton n'est jamais condescendant.   J'ai particulièrement aimé la chronique sur les "à peu près" linguistiques ainsi que les nombreuses parenthèses sur les particularités de notre belle langue française.   On ne se refait pas hein. 

 

Bref, un petit recueil d'anecdote amusant mais un peu simple à mon goût. 

Partager cet article