Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Buffy the Vampire Slayer - Season 2

14 Mars 2011 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Séries et autres trucs à l'écran...

Buffy-2.jpg

 

Je suis toujours en panne de lecture.  En plus, je ne sais pas du tout où j'ai foutu mon livre en cours.  Résultat, je suis obligée de continuer à écouter la télé 24h sur 24.  Surtout que bon, je commence à avoir pas mal épuisé les délices et avantages de ne plus pouvoir poser mon pied par terre...  Mais passons...  Saison 2, donc. 

 

SPOILERS.  Bon, la série est finie depuis 8 ans... je ne spoile pas grand chose hein! ;)  Sauf que bon, je révèle quand même des éléments importants de la série.  Anyway, je pense que la plupart de ceux qui vont lire ce billet ont vu la dite série alors...)

 

Si cette deuxième saison est la continuité directe de la saison précédente, en ce sens que nous sommes toujours dans un High School américain, et que les personnages font toujours face à leurs propres démons et angoisses adolescentes,  elle est tout de même  plus sombre et plus dramatique.  Nous voyons apparaître les personnages de Spike et Drusilla (j'adore Spike.  Qu'ils soit plus gentil ou méchant, j'adore Spike.  Il me fait rire, j'adore ses expressions... je l'adore.)  Et selon ce que j'ai pu voir parmi mes amis dans le temps, je suis l'une des rares à aimer Drusilla aussi comme personnage.  Un terrible mélange de cruauté et de folie (j'adore ses dialogues qui n'ont aucun sens, et les réparties de Spike).   Je pense que j'aime cet univers. 

 

Buffy2b.jpg

Image prise sur Wikipedia.org

 

C'est aussi dans cette saison que Willow s'éveille à la sorcellerie, ce qui se révélera un élément important de la série par la suite, et où la mère de Buffy apprend qu'elle est the Slayer.  Sa réaction est typique de n'importe quel coming out et cette conversation entre Buffy et sa mère est carrément hallucinante pour cette raison.  C'est la saison où apparaît Oz, où on en apprend aussi un peu sur le passé de Giles..  Et c'est également dans cette saison que Angel et Buffy "get physical", avec les conséquences qui en découlent.   La réaction de Buffy face à cette désertion, ce changement radical après "avoir couché" est aussi très touchante, et très réaliste.  Celui qu'elle aimait, qui était si gentil, s'est transformé - au sens littéral - en un monstre sans âme et il la rejette cruellement.  Non seulement ça, mais il a ridiculise, joue avec ses sentiments.  Est-ce que ça sonne des cloches?

 

Buffy doit donc faire face à Angel, devenu Angelus, pendant une bonne partie de la saison.  Angelus est vraiment cruel, il aime jouer avec ses victimes, leur faire peur, les torturer.  Il joue donc un petit jeu afin de torturer Buffy, lui faire peur, il attaque ses proches.  L'évolution de Buffy, le deuil du Angel qu'elle aimait se fait petit à petit, jusqu'à une finale terrible qui me fait verser toutes les larmes de mon corps à chaque fois.  "I love you.   Close your eyes."  Ah, ces deux petites phrases... Un torrent de larmes, je vous dis.  Buffy est une jeune femme forte, faisant face au pire alors qu'elle n'a rien décidé du tout.   Elle doit prendre de terribles décisions... et c'est déchirant. 

 

buffy2c.jpg

Encore Wikipedia

 

Tellement que quand je pense à cette saison, je l'identifie à ce moment et j'oublie plusieurs excellents épisodes.  Celui du poltergeist, qui amène Buffy à s'interroger sur le pardon et sur le fait de tuer un autre humain, celui du copain de sa mère, réflexion sur le même thème, celui des jeunes de l'équipe de natation.  "Passion", un épisode terrible où Angelus est le narrateur.  L'épisode qui rappelle un peu "Body snatchers" (et d'autres trucs aussi).  Et aussi l'apparition de Kendra, élevée comme une Slayer depuis sa plus tendre enfance, qui a une vision claire, non teintée de sentiments et d'attaches.  Impossible de ne pas avoir de la peine pour cette jeune fille à qui on a volé son enfance. 

 

Bref, une saison que j'adore, alternant les épisodes du "Freak of the Week" (ce n'est pas le bon terme, je sais... mais je ne suis plus capable de parler autrement depuis Smallville), où nous voyons les soucis ados et ceux faisant davantage partie du schéma général, toujours centrés sur les expériences du passage à l'âge adulte, sur les deuils que ça implique et les choses que chacun doit accepter.  Les personnages évoluent et j'aime que Buffy, personnage fort et courageux, garde un côté "girly", qui doit affronter de terribles monstres quotidiennement mais qui bizarrement, deale beaucoup mieux avec ça qu'avec les soucis quotidiens de la vie "normale" et réelle des jeunes de son âge.  Les relations amoureuses, amicales, les examens, l'école, sa mère, le divorce de ses parents... Buffy garde une sensibilité.

 

Buffy 2aToujours de Wikipedia

 

Parce que Buffy, oui, c'est une histoire pleine de surnaturel, mais c'est surtout l'histoire d'un groupe de personnes auquel je suis attachée, dans une petite ville qui semble normale.  Ils restent quand même ancrés dans le réel.  Du mieux qu'ils peuvent.  Sans compter les références littéraires, culturelles, et cinématographiques (j'adore quand Giles dit "The rest is silence" quand Buffy arrête la musique d'aérobie... un exemple parmi tant d'autres) et l'humour, très présent dans la série, autant dans les dialogues entre Buffy et les méchants qu'entre Spike, Angelus et Drusilla ou entre Xander et Cordelia.   

 

Bref, je continue.  Et je ne cherche même pas mon livre en cours.  C'est terrible, non?

Partager cet article