Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Blacksad - 2 - Actic Nation - Canales/Guardino

24 Février 2012 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Bandes dessinées - mangas

blacksad-2.gifPrésentation de l'éditeur

"De toute évidence, ma tête ne plaisait guère aux gens du quartier...


J'avais cependant l'intention de continuer à la montrer. Du moins jusqu'à ce que je retrouve l'enfant..."

 

Commentaire

Quand j'ai vu mon billet sur le tome 1, je me suis soudainement rappelé que j'avais le reste de la série à lire dans ma pile.   J'ai donc regardé la neige tomber en lisant ce tome, que j'ai encore préféré au précédent. 

 

Nous retrouvons encore une fois les images sublimes, avec ces fonds détaillés et ces atmosphères fortes et denses qui font encore une fois penser à un film noir.  J'adore (et le mot est faible) les différentes "prises de vues", les plans éloignés, les angles originaux.  On sent réellement la volonté d'offrir aux lecteurs une expérience quasi-cinématographique, avec une voix off en narration et un personnage principal fort, mystérieux, donc on ne sait au final pas grand chose à part qu'il est inspecteur.   Tous les personnages sont des animaux, les dessinateurs tirent parti des caractéristiques des bestioles en question mais d'un autre côté, on oublie très rapidement ceci, et limite qu'on trouve le chat over sexy.  Bon, le fait qu'il soit habillé comme le dixième Docteur ou presque tout au long de la bande dessinée a peut-être joué dans cette perception.  Je dis ça, je dis rien.

 

Ce deuxième tome nous offre donc une histoire sous fond de racisme et de discrimination.  Dans une banlieue appauvrie par la crise, les animaux blancs sont ceux qui "comptent" et les autres sont pour eux de la racaille.  C'est assez étrange de voir tous ces animaux qui n'ont ma fois pas grand chose en commun s'associer à cause de leur blancheur...  Les extrémistes ne valent pas mieux les uns que les autres.  Quand Blacksad est appelé à enquêter sur la disparition d'une fillette, il ne fera pas que des heureux.    L'histoire est fluide (bon, on voit venir mais qu'importe), on la voit se dérouler sous nos yeux et c'est ma foi très bien fait.  Les référence au nazisme et au KKK sont bien intégrées, chaque personnage a son petit côté sombre et on sent qu'ils ont une histoire et une personnalité qui leur est propre, même si ce n'est qu'ébauché en raison de la longueur de la BD. Je pense que j'ai préféré ce tome au premier.

 

Une série que je continuerai certainement.  Ça tombe bien, j'ai les tomes 3-4 à la maison!  

 

Partager cet article