Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Black Rose Alice - tome 1 - Setona Mizushiro

15 Janvier 2010 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Bandes dessinées - mangas

nullPrésentation de l'éditeur
"Vienne, 1908.  Dimitri, un jeune chanteur d'opéra, se relève inexplicablement d'un accident mortel.  Peu après, suicides et autres morts étranges se multiplient dans son entourage.  Quand un mystérieux personnage se présente à lui avec de mystérieuses révélations, Dimitri se rend compte que quelque chose en lui est en train de changer.

Tokyo, 2008.  Azusa, une jeune enseignante japonaise, vit une douloureuse aventure avec un de ses élèves, jusqu'au jour où un événement dramatique vient bouleverser son existence."

Commentaire

J’ai offert ce manga vampirique à Pimpi pour le Bloody Swap et après son avis en demi-teinte, j’ai voulu le lire pour m’en faire ma propre idée.  On revisite ici le mythe du vampire à travers deux époques et deux histoires d’amour impossibles.

 

Ce manga nous entraîne donc tout d’abord à Vienne, en 1908, auprès de Dimitri, jeune ténor en vogue à la voix merveilleuse.  Lorsqu’il se relève miraculeusement d’un accident après avoir été déclaré cliniquement mort, il semble bien qu’une transformation soit en train de se produire en lui.  Il n’y croit pas trop au début mais il est bien forcé de se rendre à l’évidence; il est devenu un vampire. 

 

La seconde partie de l’histoire nous transporte soudain à Tokyo, où une jeune enseignante est amoureuse d’un étudiant.   Cette seconde partie m’a beaucoup moins plu que la première; plus terne, dans le réel, elle ne s’anime qu’avec l’apparition des vampires. 

 

J’ai plus de points positifs que de points négatifs pour un premier tome de manga.  Pourtant, ce dernier n’est pas des moindres et je m’explique.  Je n’aime pas les bibittes en général.  Les araignées, les cafards, les bestioles… bref, elles et moi, on ne fait pas bon ménage.  Vraiment pas.  Alors la façon de se nourrir des vampires, qui implique de telles petites horreurs sortant de la bouche du vampire (on est encore chanceux que ce ne soit que de cet orifice), disons que bon… je tournais les pages vite!!  Le jour où je rencontre en vrai une grosse araignée poilue, attention à vos tympans!!!

 

Pourtant, je poursuivrai la lecture de ce manga.  D’abord, je trouve que le mythe vampirique est abordé différemment et je suis bien curieuse de voir où ça va nous mener.  La seconde histoire m’apparaît être présente pour introduire une autre partie au récit, qui se termine de façon à ce que je veuille absolument savoir ce qui va se passer ensuite.  De plus, le personnage principal, Dimitri, semble bien prometteur; torturé à souhait, mélange de ce qu’il a été et du vampire en lui, on ne le voudrait pas nécessairement comme copain mais il a le potentiel pour fasciner avec sa cruauté et la violence de ses réactions.  Reste à voir comment la mangaka va l’exploiter. 

 

La première histoire d’amour impossible, où les héros se connaissent depuis l’enfance mais ne sont pas du même milieu, m’a davantage touchée.  Il y a tous les éléments pour faire une jolie petite tragédie et l’auteur ne s’en prive pas.  Et il y a Vienne, que je rêve un jour de visiter… bref, je vais tenter le coup avec le tome 2!

 

Et pour compenser le prêt de celui-ci, je le prêterai, ce tome 2, si tu veux, Pimpi!! ;))

Partager cet article