Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Beyond the highland mist - Karen Marie Moning

25 Juillet 2011 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Paranormal Romance

Beyond-the-highland-mist.jpgPrésentation de l'éditeur (en partie)

"Il était connu de tous sous le nom de Hawk, prédateur légendaire des champs de batailles et dans les boudoirs.  Aucune femme ne se refusait à lui, mais aucune femme n'avait réussi à toucher son coeur - jusqu'à ce qu'un Fae vengeur fasse voyager Adrienne de Simone du Seattle d'aujourd'hui à l'Écosse médiévale.  Captive dans un siècle qui n'est pas sien, trop moderne, trop franche, elle était un challenge irrésistible pour le tombeur du 16e siècle.   Obligée d'épouser Hawk, Adrienne a juré de le tenir à distance - mais son pouvoir de séduction va mettre à l'épreuve sa résolution."

 

Commentaire

Bon, un roman de Karen Marie Moning.  Vous savez, la série Fever, mon hystérie Barronnesque qui m'a donné envie de me faire tatouer et de dire "Fuck" aux 3 mots?  Bon, alors oui, la même.  Mais la même en 1999.  C'est donc grâce à Fashion qui m'a offert ce premier tome de la série des Highlanders-en-kilt-sans-rien-dessous (oui, je vole le punch, je suis vilaine) pour le swap au long cours "Images".  Elle a sans doute choisi ce roman pour la superbe image en couverture... un homme... bleu.  Genre un schtroumpf avec un six pack abs.  Et sans le petit pantalon blanc.  Mais bon, passons sur les détails.  Et oui, je l'ai lu en public, pour répondre à votre question muette!

 

Ok, précisons-le d'abord tout de go, nous sommes loin de la série Fever et de ses secrets passionnants.  Ce roman est un pur romance novel Harlequinesque parfaitement assumé.  Oui, il y a en arrière-plan l'ébauche du monde des fées (Adam Black, Queen Aoibheal, le roi) et leurs vilains tours de passe-passe mais disons que l'intrigue principale repose sur le schéma classique.  Une femme un peu décalée, qui a beauuucoup souffert et qui a décidé qu'elle n'aimerait plus aucun homme... magnifique.  Sans expérience réelle, bien entendu.  Et un Mâle qui séduit tout ce qui bouge, qui a un sens de l'honneur à toute épreuve, qui a tout vu tout connu mais qui est blessé au fond de lui-même (je ne vous révélerai pas pourquoi, j'ai quand même ri pendant un bon 10 minutes... pauvre homme, j'en connais qui seraient jaloux).   Et elle dit non parce qu'il est beau et que voilà, elle a décidé qu'elle n'aimerait plus les beaux.  Et il la veut parce qu'elle est parfaite pour lui, bien entendu.  Et que bon, oups, léger détail, ils sont mariés.  Contre leur gré. 

 

Je passerai sur les péripéties convenues, la surabondance de réflexions profondément profondes sur le danger que représentent les "beautiful men", et sur les héros ma foi très stéréotypés,  mais je n'ai quand même pas boudé mon plaisir.  je savais à quoi m'attendre (une romance pur sucre) et j'ai été ravie de voir poindre quelques références à Fever (impossible de ne pas craquer), à la culture pop ou à Shakespeare.  J'aime les références, je sais.  Et j'aime aussi l'humour de l'auteur, qui ressort parfois et qui m'a fait apprécier ma lecture.  Gros fou rire à la "requête" finale et une certaine manigance à cheval.  Oh. Boy.  Beautiful AND smart! ;))

 

Et vous savez quoi?  La suite m'attend.  Oups.  LES suites.  Et dedans, il va y avoir d'autres références au monde de Fever.  Donc, je les lirai, en nageant joyeusement dans la guimauve.  La guimauve rose de préférence.  Ou à motif de tartan, c'est selon!

 

Thanks Fashion!

Partager cet article