Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

A Storm of Swords (Le trône de fer - 3) - George R. R. Martin

6 Décembre 2013 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature américaine

A-storm-of-swords.jpgIl est toujours difficile de parler de séries.  Dans le cas de celle-ci en particulier, c'est doublement difficile car l'auteur étant célèbre pour faire subir à peu près n'importe quoi à ses personnages (et par "n'importe quoi", je veux VRAIMENT dire "n'importe quoi"), juste de dire qui est encore en vie au début du roman, c'est spoiler.  Pas facile de parler du roman dans ces conditions n'est-ce pas!

 

Dans "A storm of swords", nous reprenons nos personnages là où nous les avions laissés à la fin du tome 2.  C'est à dire souvent en très très mauvaise posture.  Je dois avouer que j'ai eu un peu de mal à réellement me remettre dedans au départ.  Pas que c'était moins passionnant, pas que l'atmosphère était moins bien rendue... seulement, il y a BEAUCOUP de personnages.  Et ils sont tous dispersés d'un bout à l'autre de Westeros (là, je ne spoile pas hein...  ça arrive dès le début).  Du coup, d'un chapitre à un autre, c'est presque comme si nous passions d'un roman à un autre.  Du  moins, dans la première moitié.  Et il faut bien comprendre qu'avec tant de sous-histoires, chacune d'entre elles n'avance pas nécessairement à la vitesse de l'éclair...  De là le long moment que j'ai mis à lire le début.  

 

Par contre... que d'émotions!  Même en m'étant fait spoiler copieusement plusieurs éléments clé de ce tome (thanks to people who watch the series), il y a toujours des détails, des trahisons, des dialogues qui choquent.  Il y a une réelle originalité dans le traitement, et un grand réalisme aussi (tout en restant dans la fantasy).   C'est l'histoire des guerres et des rois de Westeros qu'on nous raconte, pas celle d'un super héros tout puissant qui tue une armée à la seule force de son bras.     C'est le jeu du pouvoir et ce qu'il implique.  

 

Toute la dernière partie est plus riche en rebondissements, il y a moins de pages entre chaque  chapitre d'un même "Point of vue character" et on a donc l'impression que tout va beaucoup plus vite... seulement parce que d'autres histoires sont davantage en arrière-plan, en fait.  Ceci dit, même si je savais beaucoup de choses et en avais deviné plusieurs autres, je n'ai pu me retenir de tourner les pages avec avidité, me suprenant davantage de l'habileté de l'auteur à amener les rebondissements.  Car rien ici ne sort de nulle part.  Tout est amené.  Avec brio, soit.  Souvent en non-dits et en sous-entendus.  Mais les règles sont respectées, l'univers et l'histoire sont d'une richesse incroyable, ce n'est jamais lourd et toutes les informations sont nécessaires soit pour comprendre les motivations et le déroulement, soit pour ajouter à l'atmosphère.  Car au cours de ces pages, nous sommes transportés dans cet univers.  À un tel point que l'auteur n'a plus besoin de nous situer sans cesse dans l'époque... ça va de soi.  C'est assez incroyable de réussir à créer un monde tellement bien construit et logique qu'il est rapidement possible pour lui d'aller dans l'implicite et pour le lecteur de tirer ses propres conclusions et interprétations à la lumière des coutumes de cet univers.  Le tout sans transformer son roman en long exposé magistral.  C'est quand même quelque chose. 

 

Je ne m'attarderai pas sur les personnages ici pour ne pas donner d'indices sur le déroulement, mais encore une fois, je vais simplement m'émerveiller de leur complexité et de leur grande humanité.  Même pour les plus cruels d'entre eux.  Trahis par leurs forces ou leurs faiblesses, se trahissant eux-mêmes et leurs intentions par moments, pas toujours honorables même s'ils le voudraient (des fois), ce sont eux qui nous font nous intéresser à ces intrigues hautement politiques.  Leurs sentiments sont contraductoires, évolutifs, ils sont impulsifs, pas toujours réfléchis...  Et, ce qui fait la force de la série,  il n'y a pas que les personnages principaux qui sont ainsi.  Et je dirai simplement que je suis ravie que l'un des mes personnages préférés soit POV character dans ce tome.  Je ne dirai juste pas qui!

 

Je ne saurais trop conseiller cette lecture.  Bon, il faut avoir du temps... mais c'est un voyage dans le temps garanti... et des émotions fortes assurées!  Je ne sais pas si j'entamerai le tome 4 rapidement (je me suis fait dire que nous n'y retrouvions que peu les personnages que nous connaissons) mais en attendant, j'élabore des théories toutes plus farfelues les unes que les autres... et ça m'amuse!

Partager cet article