Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

L'enfant migrateur - Aude

6 Septembre 2009 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature québécoise

Présentation de l'éditeur
"L'enfant migrateur est un roman tout entier construit sur la gémellité. Deux jumeaux voient le jour. Pourtant, un seul devait naître. Le médecin avait été formel à ce sujet: Corinne, la mère, portait un enfant mort-né. En fait, le plus gros des deux avait pris toute la place dans son utérus, écrasant carrément l'autre de son poids.
Contre toute attente, donc, Corinne met deux enfants au monde. Ils sont diamétralement opposés; ils vivent malgré tout en symbiose. Destinée tragique: chacun est inexorablement lié à l'autre. Une sorte de dysharmonie fondamentale d'autant plus souffrante que Hans et le Petit ne peuvent concevoir d'être séparés.L'enfant migrateur pose non seulement la question de la gémellité, mais celle aussi de la dépendance affective et physique. On entre dans ce texte sur la pointe des pieds pour y accomplir un voyage au bout du néant; on en sort fasciné et épuisé. Un texte profond, attachant, séduisant."

Commentaire
Voici un livre que j'ai pioché dans ma pile à lire pour la simple raison que j'avais oublié le livre en cours à l'hôpital et que c'est le premier livre pas trop long que j'ai vu dans ma pile.  Le but: le lire en une soirée pour ne pas avoir deux livres à lire en même temps... ça m'énerve!!!

Et le résultat?  Oui, je l'ai lu en peu de temps, mais parce que j'ai été tout de suite happée dans ce roman et que je n'ai voulu en sortir qu'après en avoir lu la dernière ligne.   Je n'avais jamais rien lu d'Aude et j'ai définitivement beaucoup, beaucoup aimé sa plume.  Le roman est court mais il dit tout, est complet en lui-même.  Un bien belle lecture.

On rencontre la famille de Corinne, épouse de Pierre et mère d'Alexandra.  Lorsque les jumeaux - Hans et le Petit naissent, ce n'était pas sensé de passer ainsi: on avait dit à Corinne que le second bébé était mort pendant la grossesse, victime du syndrome transfuseur-transfusé.   On y raconte les jumeaux surtout.  Hans, celui qui est "normal" et le Petit, avec son regard clair et étrange, qui regarde tout ça sereinement.  Le Petit, que personne n'appelle jamais par son nom et qui est supposément retardé.  Mais on y raconte aussi la famille.  Les parents, Alexandra, la soeur aînée... tout ce petit monde doit composer avec la relation fusionnelle, dépendante, des deux jumeaux. 

Et c'est cette relation-là qui est au coeur du roman.  Ce besoin viscéral de ne pas être "tout seul", ce besoin de l'autre, de cette autre partie d'eux-mêmes.  Entrer dans la tête d'Hans, pas nécessairement très aimable au départ, a été très intéressant et m'a permis de voir les choses autrement.  À moitié conte, à moitié roman (du moins selon moi!), on entre dans cette famille et on est témoin de leurs souffrances face à cette situation, cette bulle impénétrable.  Mais de leur amour aussi.  J'ai été très touchée à plusieurs endroits!!

Une auteure que je suivrai définitivement!

Plaisir de lecture: 8,5/10


Était dans ma pile depuis 2003... définitivement, ça fait de plus en plus peur, ce challenge avec moi-même!

Partager cet article