Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

La dernière enquête du Chevalier Dupin - Fabrice Bourland

3 Septembre 2009 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature Europe (français)

Présentation de l’éditeur

“Malgré les certitudes du préfet de la police parisienne et des autorités, la fin tragique de Gérard de Nerval laisse planer bien des doutes.  Retrouvé pendu aux barreaux d’une grille dans la sordide rue de la Vieille-Lanterne, le poète français s’est-il suicidé dans un moment de folie ou a-t-il été assassiné?  Sollicité par un proche de la victime, le chevalier Charles Auguste Dupin et son ami américain enquêtent sur les circonstances de cette mort suspecte.  Une momie égyptienne, une secte d’illuminés du XVIIIe siècle, un daguérrotype, un corbeau solitaire…


Quelques indices suffiront à l’esprit acéré du célèbre détective pour les conduire sur le chemin d’une vérité étonnante, qui changera à tout jamais le cours de leur existence.  Entre jeu littéraire et jeu de l’esprit, Fabrice Bourland fait revivre, en hommage à Edgar Allan Poe, la figure légendaire du chevalier Dupin. »


Commentaire

J’ai reçu ce livre lors de Books and the city.  En fait, non… ma mère a reçu ce livre lors de Books and the city mais je lui ai échangé contre le roman d’un certain G.M. qu’elle souhaitait lire.  J’ai déjà lu et apprécié les deux premiers romans « Grands détectives » de Fabrice Bourland et celui-ci parlait de Poe et de Nerval, comment résister!


Le détective Andrew Singleton, à l’honneur dans les précédents romans, n’est que cité dans celui-ci.   Comme le titre le souligne, il s’agit du chevalier Dupin, héros créé par Edgar Allan Poe, qui choisit de résoudre le mystère de la mort de Gérard de Nerval.  J’ai déjà lu les enquêtes de Dupin mais il y a longtemps.  Je ne serais donc pas en mesure de dire si le style y est apparenté mais je me rappelle ses déductions incroyables qui faisait presque croire à de la télépathie.  Bon, il y en a un petit exemple dans ce roman mais pas tant que ça, tout de même!! Nous sommes donc à Paris, en 1855 et les deux complices nous entraînent dans un univers un peu fantastique et ésotérique. 


Le roman est truffé de références littéraires et l’idée de départ (et même de solution) m’a beaucoup plu.  De plus, il y a plusieurs touches d’humour qui m’ont fait sourire.  Sauf que pour vraiment apprécier et m’imprégner de l’histoire, j’aurais eu besoin d’un peu plus de pages (il n’y en a que 115), de rebondissements.  Ca va tellement vite qu’il est difficile de ne pas se sentir extérieur à toute cette aventure.    On n’a pas vraiment le temps de se poser de questions ou de vraiment s’attacher ou même bien comprendre les personnages. 


J’ai par contre une envie folle de relire Poe.  Et Nerval aussi, tiens!  Et ce, pour ce dernier, malgré les souvenirs assez terribles d’une certaine lecture obligatoire à 14 ans!!!


Plaisir de lecture : 7/10

Partager cet article