Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

1979 - Jean-Philippe Blondel

12 Février 2009 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature Europe (français)

Résumé
"1979. Quatre chiffres peints en rouge sur un mur décrépi.  Et tant de combinaisons envisageables.  Est-ce une date clé?  Un code confidentiel?  Une mauvaise blague?  Une menace camouflée? Une invitation au voyage?  Ou encore un signe du destin?  Rien de tout cela.  Et un peu tout à la fois.  Aux yeux, entre autres, de Virginie, Arnaud, Julien, Hervé, Paul, Elizabeth ou Annie.   Respectivement maman rêveuse, jeune garçon perturbé, tagueur rageur, médecin au bout du rouleau, assassin repenti, chagrin d'amour ambulant ou propriétaire très en colère.  Et tous plus ou moins bouleversés par cette étrange date surgie de nulle part puis qui disparaît un beau jour, emportant avec elle un drôle de secret..."

Commentaire
C'est
Caro[line] qui a joint ce livre à la gentille carte de Noël qu'elle m'a envoyée!  Depuis le temps que je voulais lire un roman de Jean-Philippe Blondel!!!  J'ai donc ouvert ce livre devant le poele, au chalet de ski, entre deux descentes et deux verres de vin chaud (après les descentes, le vin chaud, quand même!!  Avec tout le potentiel-catastrophe que je porte en moi, il est hors de question que je me balade sur les pentes à moitié chaude... avec une veste de patrouille en plus!!  Ce serait la rencontre intime avec un arbre assurée!!!) et j'ai beaucoup aimé!  Bon, ok, j'ai eu un peu de mal au début à bien situer les narrateurs (il y en a quand même plusieurs différents, et ils reviennent d'une partie du roman à l'autre) mais ça, je ne sais pas trop si c'est ma faute ou la faute au vin chaud!!

1979, c'est un roman divisé en quatre parties.  1. 9. 7. et 9, le chiffre indiquant le nombre de narrateurs qui vont suivre.  Lorsque le tag "1979" apparaît sur un mur, il amène ceux qui le voient à se remémorer cette année 1979, marquante pour certains, moins pour d'autres.  Sauf que quand on prend le temps de réfléchir, presque tout nous ramène à l'essentiel, même les chiffres.   Les personnages se construisent progressivement sous nos yeux, les liens entre eux aussi, liens souvent ténus.  Ils seront tous, à leur manière, interpellés, hantés par ce tag.   J'ai beaucoup aimé la construction et le déroulement de l'histoire, la découverte de ce qui se cache sous les carapaces et la narration qui semble éclatée mais qui, finalement, forme un tout bien cohérent.   Chaque chapitre est un court monologue intérieur et j'ai beaucoup apprécier entrer dans la tête de ces personnages, tous bien écorchés et tous bien différents de moi.  J'ai aimé le cheminement qu'a provoqué cette inscription dans ces gens "ordinaires", tous un peu - ou beaucoup - tristes ou termis par la vie.  Un roman dans les tons de gris mais qui m'a beaucoup plu, probablement raison de ça. 

Les seuls moments que j'ai moins appréciés sont les chapitres narrés par le jeune tagueur, probablement très réalistes mais qui m'atteignent moins, probablement à cause de sa façon "populaire" de s'exprimer, remplie de termes que je me connais pas vraiment et qui n'ont pas vraiment de connotation pour moi.  Question culture, sans doute.  Je ne sais pas pourquoi, il n'a réussi qu'à m'énerver plus qu'autre chose alors que ce type de personnage passe généralement assez bien de coutume. 

Toujours est-il que j'ai maintenant bien le goût de découvrir d'autres titres de cet auteur, en particulier Juke Box et Accès direct à la place qui semblent très agréables.  Et l,autre, aussi, avec les montres de Dali en couverture... Bref, il va falloir que je les lise tous!  Merci beaucoup Caro[line] !!!

8/10

Partager cet article