Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

The last summer (of you and me) - Toi et moi à jamais - Ann Brashares

21 Octobre 2008 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature américaine

Résumé
"Riley et Alice, deux soeurs au début de la vingtaine, très différentes mais extrêmement attachées l'une à l'autre, ont passé tous leurs étés à la maison sur la plage appartenant à leurs parents.  Chaque été, il y avait aussi Paul, lle voisin, proche des deux soeurs et meilleur ami de Riley.  Et après trois ans loin de Fire Island, il revient. Mais son retour coïncide avec un été différent des précédents, marqué par l'amtié, l'amour et des secrets qui propulsent ces trois amis dans le monde peu familier des adultes, duquel leur havre estival ne peur plus les protéger."

Commentaire
Ce livre était classé dans la catégorie "Adultes" à la librairie où je l'ai acheté mais après sa lecture, j'aurais tendance à le classer dans la catégorie "jeunesse".  Je réalise d'ailleurs en fouinant un peu qu'il est généralement considéré comme étant un livre jeunesse.  En effet, même si les protagonistes ont 21 et 24 ans, j'ai souvent eu affaire à des ados,  en raison de ce qu'ils font, mais surtout ce qu'ils ne font pas. 

Peut-être est-ce l'effet recherché, en fait...  On raconte ici l'histoire de trois jeunes adultes qui ont refusé de grandir à l'adolescence et qui se sont réfugiés dans leur petite bulle privilégiée pendant de longues années.  Riley, l'aînée, le garçon manqué, le leader pendant l'enfance, a carrément refusé de quitter cette période.  Elle a été le plus jeune lifeguard et maintenant, à 24 ans, est la plus vieille.  Et elle se sent complètement à l'aise dans cette situation.  Alice, la plus jeune, la plus douce, réussit un peu mieux... du moins, elle essaie.   Paul, écorché par l'abandon de ses parents, a tenté de s'éloigner pendant quelques années... mais il revient sans trop savoir pourquoi.  En fait oui, il le sait... sauf que le savoir et se l'avouer sont deux choses bien différentes. 

J'ai eu au départ un peu de mal à entrer dans l'histoire, me disant que ça risquait de traîner en longueur mais au final, j'ai bien aimé ce livre.  Bon, j'ai préféré certains passages à d'autres, bien entendu, mais j'ai aimé la nostalgie de l'enfance qui plane, le décor de Fire Island et j'ai pu ressentir ce que cette petite bulle estivale représentait pour eux. 

L'histoire est racontée principalement par les perceptions d'Alice et de Paul mais aussi parfois par Riley.  J'ai bien aimé cet échange de voix et ces différentes perspectives.  Nous passons assez facilement du passé au présent, d'un personnage à l'autre.   Cousu de fil blanc?  Certainement... on voit venir les événements longtemps d'avance.  Mais ça, je pardonne.  Ce qui m'a plus énervée, c'est que certaines réactions m'ont semblé plus ou moins crédibles (tant d'abnégation me dépasse!) et que j'ai souvent eu envie de botter le derrière à certains personages et de les obliger à se parler au lieu de rester dans les malentendus.  Que des ados de 14-15 ans fassent ça, passe toujours... mais des adultes, j'ai un peu plus de difficulté à adhérer.

Ça excepté, j'ai tout de même passé un bon moment de lecture.  J'ai beaucoup apprécié le questionnement sur le passage à l'âge adulte, qu'on choisit de faire ou non.  Ca m'a rappelé le moment où j'ai pris la peine de regarder autour de moi et où j'ai réalisé que bon, non seulement mon adolescence était terminée mais ma période "jeune adulte" aussi... et que je n'avais rien vu venir.  J'ai aussi souri à plusieurs passages, rêvassé à de looongues plages au clair de lune et mes yeux se sont remplis de larmes à certains moments.   La fin m'a également beaucoup plu...

7,5/10
(En fait, si ce n'était pas du passage à la fin de l'été, j'aurais mis plus que ça... mais j'ai été vraiment énervée à ce moment précis!!!)

Partager cet article