Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

La rose de Versailles - Riyoko Ikeda

19 Mars 2008 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Bandes dessinées - mangas

ladyoscart1_c.jpgRose.jpgRoseDeVersaillesLa3_30082005.jpg
Résumé
En 1755 naissent, dans trois pays différents, Oscar François de Jarjayes, en France, fille d'un général de la garde royale de sa majesté, Marie-Antoinette, en Autriche, future reine de France et Hans Axel de Fersen, en Suède, comte.   Leur rencontre bouleversera leurs vies.   Oscar, élevée par son père comme un garçon et accompagnée de son fidèle ami André, deviendra capitaine de la garde royale et sera amenée à fréquenter de près la famille royale.  Nous suivons donc, sur une période de plus de 20 ans, ces trois personnages, à travers les excès de la cour jusqu'à la révolution. 

Commentaire
Mise en situation: Je suis bien tranquillement en train de lire dans mon salon, une jolie petite musique en arrière plan quand soudain, je manque tomber en bas de mon fauteuil de surprise quand une voix mi-étonnée, mi-découragée derrière moi...

- Bon... elle est folle... elle est rendue qu'elle lit le dictionnaire, une page à la fois, maintenant...
- Non, je pense que c'est la bible... elle a dû faire une gaffe et craindre pour le salut de son âme! (autre voix... mi-amusée celle-ci)
- J'te gage que c'est l'annuaire de téléphone et qu'elle est en train de l'apprendre par coeur... (retour de la première voix)
- Les gars... vous êtes vraiment, mais VRAIMENT épais... (ça, c'est ma vois à moi, une fois ma presque-crise-cardiaque passée!!!)

Il faut dire que chez moi, mes copains ont tendance à arriver et repartir comme bon leur semble... c'est juste un peu... surprenant parfois!!!  Et il faut dire aussi que les deux premiers tomes de "La rose de Versailles" ont vraiment l'air d'un dictionnaire... ou d'une bible... ou d'un annuaire téléphonique!!!!  Ils font plus de 1000 pages chacun et sont vraiment énormes!!!  Une chance qu'était des mangas, ça se lit très rapidement sinon gare à la tendinite du pouce!!!!  Avouons toutefois que quand ils ont eu compris ce que je lisais réellement... ils trouvaient ça aussi fou que le bottin téléphonique!!!

- Lady Oscar?!?!?!  Sérieux?!?!?!  Ça existe encore, ça!?!?!  Tu es encore plus bébé que je pensais!

Ce sont donc tous les épisodes de cette série parus pour la première fois au début des années 70 qui sont réunies dans cette édition.   Est-ce que j'ai aimé?  Bien sur que oui!  C'est Lady Oscar, après tout!!!   J'ai adoré cette série étant jeune... c'est grâce à elle que j'ai eu le goût de découvrir l'histoire de la révolution française (eh non, à part que tout le monde a eu la tête coupée, on n'en apprend pas grand chose ici, dans le cours primaire!).  Je n'arrêtais pas d'embêter mes copains en disant qu'André, LUI, il était un vrai ami et il était gentil avec Oscar... bien plus qu'eux l'étaient avec moi... certains s'en souviennent encore... et ne gardent pas nécessairement un si bon souvenir d'avoir été comparés à un personnage de dessin animé!!!   J'ai d'ailleurs la série animée en DVD à la maison... et je ne leur ai pas encore pardonné de ne pas avoir mis la chanson du générique qui passait dans mon jeune temps, ainsi que certains dialogues!  C'est juste... pas pareil!!!!  Mais bon... ça me fait toujours autant pleurer!  Nostalgie, quand tu nous tiens!

Que dire... je connaissais toute l'histoire, j'ai été bien contente de la retrouver dans le manga.  En fait, la série officielle se termine après 800 pages du second tome... c'est cette partie que j'ai préférée.  Ok, les dessins datent et ça se voit... ok, il y a des fleurs partout... ok, les expressions de la foule sont abondantes et répétitives... ok, c'est vraisemblablement très romancé par rapport à l'histoire réelle...  mais c'est très représentatif de ce dont je me souviens (de la série télé) et c'est tout à fait ce que j'attendais de ce manga.  J'aime toujours autant l'histoire.  La rose de Versailles, c'est Marie-Antoinette, qui, selon ce qui est présenté, de par son insouciance, dépensera sans compter l'argent de la France en bijoux, fêtes et fanfreluches.   Mais le principal personnage demeure Oscar, qui reste une femme, mais une femme tiraillée entre son rôle de soldat et ses sentiments.   C'est une bien belle histoire que celle d'Oscar et André... mais bien triste aussi.  Je ne sais pas si j'aurais aimé autant si elle n'avait pas bercé mon enfance et le début de mon adolescence... mais dans ce cas, la magie a opéré à nouveau!

En ce qui concerne le troisième tome, il sera pour moi rapidement oublié.  Probablement dessiné après les deux premiers, le trait de dessin est modifié (j'ai parfois du mal à reconnaître Oscar, qui est définitivement plus "homme", et Marie-Antoinette) et il met en scène la nièce d'Oscar, Loulou, gamine futée et espiègle.  Oscar et André sont présents mais ce sont davantage des "aventures" qui se seraient déroulés dans la période où Rosalie demeurait chez le général de Jarjayes. Elles ont présenté pour moi peu d'intérêt...

9/10 pour les deux premiers tomes
4/10 pour le troisième tome

Partager cet article