Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Never let me go (Auprès de moi toujours) - Kazuo Ishiguro

6 Octobre 2007 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature Europe (anglais)

Never-let-me-go.jpgRésumé coup-de-coeur.gif
 
" Jadis, Kathy, Ruth et Tommy ont été élèves à Hailsham ; une école idyllique, nichée dans la campagne anglaise, où les enfants étaient protégés du monde extérieur et élevés dans l'idée qu'ils étaient des êtres à part, que leur bien-être personnel était essentiel, non seulement pour eux-mêmes, mais pour la société dans laquelle ils entreraient un jour. Mais pour quelle raison les avait-on réunis là ? Bien des années plus tard, Kathy s'autorise enfin à céder aux appels de la mémoire et tente de trouver un sens à leur passé commun. Une histoire d'une extraordinaire puissance, au fil de laquelle Kathy, Ruth et Tommy prennent peu à peu conscience que leur enfance apparemment heureuse n'a cessé de les hanter, au point de frelater leurs vies d'adultes. "
 
Commentaire
 
J’ai eu un réel coup de cœur pour ce livre. Je n’avais jamais lu Ishiguro auparavant et je ne savais absolument pas à quoi m’attendre mais je suis entrée dans ce volume à pieds joints et j’ai savouré chaque minute de lecture. Il est très difficile de le commenter sans trop en dire, sans rien révéler. Un roman à ambiance, dont l’intrigue se passe dans un monde fictionnel… mais pas tant que ça.   J’ai adoré la plume de l’auteur, calme, tranquille, tout en racontant une histoire poignante. Bien que certaines choses quant aux relations entre les trois personnages principaux demeurent en suspens, on les ressent tout au long du roman. 
 
La lecture de ce livre m’a (comme souvent) menée à une certaine réflexion, principalement au sujet de ce qui n’est « pas » dans ce livre (pas facile d’exprimer tout ça sans nuire à l’histoire qui est révélée peu à peu dans le roman). L’attitude des personnages, cette acceptation de ce qui est imposé m’a fait réfléchir à notre attitude face aux routines, aux conventions. Et menant mes pensées sur un autre chemin, je me suis demandé : comment la civilisation aurait-elle réagi, si ce n’était pas de la fiction…   et j’ai essayé de ne pas me laisser tenter par la réponse réconfortante mais plutôt de prendre le temps d’y réfléchir. 
 
J’ai posé ce roman avec un drôle de sentiment, possiblement l’effet souhaité par l’auteur. Mais il demeure que j’ai adoré cette lecture prenante. Anecdote : je préfère le titre original en anglais (Never let me go) à celui de la version française… ça fait moins « eau de rose » et ce livre est tout sauf à l’eau de rose, selon mes critères! 
 
9,5/10

Partager cet article