Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

Mari et femme - Régis de sa Moreira

4 Décembre 2008 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature Europe (français)

Résumé
"La première chose qui t'étonne lorsque tu ouvres les yeux c'est le plafond de votre chambre.  Ça fait des mois que tu dors dans le salon.
Tu ne comprends pas.

Tu tournes la tête sur le côté, ta femme n'est pas dans le lit. 
Mais ses longs cheveux blonds s'étalent sous ta joue. 
Tu ne comprends pas du tout.

Tu mondes une main pour te gratter la barba.
Ta barbe a disparu.
Tu ne respires plus.

Tu descends ta main sous le drap.
Tu cherches quelque chose entre tes jambes.
Tu ne trouves rien.
Tu te redresses d'un coup.
Tu te tournes vers l'armoire à glace.
Tu cries.

Ta femme crie à ta place."

Commentaire
Ce livre, gentiment offert par Cuné, m'a vraiment fait passer un bon moment.  C'est léger, ça se lit en un rien de temps mais c'est toutefois loin d'être insipide, selon moi. 

Tout d'abord, si vous n'aimez pas l'extrait qui sert de 4e de couverture, c'est un peu inquiétant pour la suite parce que ce style, haché, par petites phrases courtes, à la deuxième personne, est présent tout au long du roman.  J'ai bien aimé l'utilisation du "tu" et la façon qu'à l'auteur de mélanger les pronoms pour parler de lui (son esprit) et d'elle (son corps) en même temps.  Au départ, c'est un peu méli-mélo, on se demande qui est qui et qui fait quoi mais après quelques pages, j'ai pleinement apprécié. 

C'est donc le schéma devenu classique d'un homme et de sa femme - en pleine séparation et surtout en plein bris de communication - qui s'éveillent un matin dans le corps de l'autre.  Du coup rien ne va plus.  Alors oui, la trame est assez classique mais j'ai beaucoup aimé le traitement et le style qui permet d'éviter le méga cliché.  Parce que la façon de présenter les choses m'a beaucoup plus et que le ton de l'auteur m'a drôlement fait rire à quelques endroits!  Leurs mini-vengeances, les voir se confronter aux tracas quotidiens de l'autre, le pauvre chat qui ne sait plus trop où donner de la tête, les différences de perception... c'est présenté de façon ma foi assez drôle!  

Et puis soudain, les perceptions changent... on réalise qu'il y a peut-être quelque chose de plus derrière tout ça et dans mon cas, ce qui m'a frappée, c'est le jeu du "paraître" que chacun joue un peu et ce quotidiennement.  Cette réflexion m'a particulièrement accrochée et je n'ai pas eu l'impression de me faire faire "la morale" même si le dicton "ne vous fiez pas aux apparences" nous a été mille fois rebâché...

Toutefois, j'admets que les 178 pages m'ont suffi et que si le roman avait été un peu plus long, j'aurais fini par m'ennuyer.   Plus l'histoire avançait, plus l'humour quelque peu incisif du début me manquait... 

Une belle lecture détente qui parle des femmes, des hommes... et ce que c'est être tout ça à la fois!!

7,5/10

Voir les commentaires
<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 > >>