Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

The joy luck club (Le club de la chance) - Amy Tan

3 Octobre 2007 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature américaine

Club-de-la-chance.jpgRésumé

"Comment vivre la Chine en Amérique?  Deux générations de femmes, quatre mères, quatre filles livrent leur histoire. 

À travers le récit onirique des aînées resurgissent les senteurs et les saveurs d'autrefois.  On y croise des bébés mariés à la naissance, des soeurs jumelles perdues sur une route d'exode, la Dame Lune qui exauce les voeux des enfants, des concubines jalouses et humiliées... Nostalgique et amère parfois, la fable se heurte à un autre langage.  Celui de la réussite et de l'ambition.  Celui d'une deuxième génération qui aspire à une vie différente libérée du poids de la tradition.  

Au carrefour de ces deux mondes, Jing-mei.  La jeune femme découvre au club de la chance la force de l'héritage laissé par les mères.  Naît alors l'espoir d'une réconciliation car les liens du sang sont indéfectibles..."

Commentaire

Il s'agit ici d'un livre que j'ai vraiment, mais vraiment beaucoup aimé.  J'ai pu découvrir une facette de la culture et de l'histoire chinoise, que je ne connaissais pas du tout et sur lesquelles je suis allée m'informer par la suite, grâce à ce roman débordant de sensibilité qui raconte les vies de quatre mères et quatre filles.  Leurs histoires s'influenceront tout au long du roman, à mesure qu'elle seront tour à tour racontées.  

Il y a huit personnages principaux, huit histoires prenantes.   De l'extérieur et du point de vue de leurs filles, les actes et façons de penser des mères, qui nous paraissent incompréhensibles, sont expliquées à travers l'histoire de leur vie.  Beaucoup d'émotions, on y ressent le voeu de se libérer de leurs racine, de leur culture, chez les filles, tandis que les mères recréent par leur façon de vivre une petite bulle chinoise en Amérique.  Un très bon livre, j'ai adoré!

9/10
Voir les commentaires