Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Mon coin lecture ... maintenant à moncoinlecture.com

The thirteenth tale - Diane Setterfield

21 Octobre 2007 , Rédigé par Karine :) Publié dans #Littérature Europe (anglais)

Thirteenth-Tale.jpgRésumé coup-de-coeur.gif

Margaret Lea a toujours eu l'impression d'avoir été amputée d'une partie d'elle-même quand sa jumelle est morte à la naissaice.  Elle partage son temps entre la boutique de livres anciens de son père et les romans d'auteurs du 19e siècles... décédés bien entendu.

Quand elle reçoit une demande de la part de Vida Winter, la plus célèbre auteure de l'époque, elle hésite.  Elle n'a jamais lu ses livres; les auteurs vivants, ce n'est pas sa tasse de thé!  Puis elle découvre "Les treize contes"... qui ne sont que douze et elle est envoûtée par l'écriture de l'auteure.  Elle se rend donc chez elle pour rédiger sa biographie, car Miss Winters veut raconter son histoire, la vraie.

La biographie prend l'allure d'une histoire extraorinaire, dans une ambiance victorienne et gothique, une histoire où il y a des jumelles,  un manoir en décrépitude, une gouvernante, des domestiques et des ombres. 

Commentaire

J'ai été forcée par le destin à lire ce livre.  Oui, oui... forcée!!  Impossible de résister aux signes du destin!!!  Avant la semaine dernière, je n'avais jamais entendu parler de ce roman.  Puis, soudain, j'en vois une critique positive chez
Allie... ensuite, au moins 4 personnes différentes ont glissé ce livre dans la conversation... ensuite, je visite La liseuse... et que vois-je?  Encore ce livre!  Je n'avais PAS LE CHOIX!  Ce livre et moi étions faits pour nous rencontrer!!!  (non, non, ce n'est pas une excuse pour acheter un livre de plus!!!)

Tout d'abord, le bouquin en soi est superbe (la couverture, les pages inégales, comme les vieux livres... ça a fait son effet!).  Je me suis plongée dedans hier, après le souper, dans un noir total  à l'exception de la petite bulle de lumière créée par ma petite lampe de voyage et du feu qui brûlait plus loin.  Horrible pour les yeux... mais génial pour l'ambiance!  Résultat, je ne l'ai lâché qu'après avoir tourné la dernière page... à l'aube!

Je suis entrée à pieds joints dans l'atmosphère du roman.  Je me voyais dans les landes, dans ce vieux manoir humide ou dans les bibliothèques poussiéreuses.  Le mystère plane tout au long du livre et des indices sont semés à travers les pages.   Un bel hommage à la magie de la lecture.  

Il y a deux récits parallèles dans le roman; celui de Vida et celui de Margaret.   Les histoires sont enchevêtrées, avec de nombreux retours dans le passé.  Les impressions de Margaret face à l'histoire racontée par Vida sont omniprésente et j'ai cherché avec elle la réponse aux incongruités, aux mystères du récit de Vida. J'ai été passionnée par cette histoire, à tel point qu'après l'avoir terminé, j'ai eu l'esprit occupé par le roman toute la journée. 

Il est difficile de commenter le livre sans trop en dire car l'auteure raconte tellement bien l'histoire que je ne voudrais pas gâcher le tout.  J'ai été fascinée par la relation entre Adeline et Emmeline et j'ai dévoré les pages afin de savoir exactement ce qui s'était passé, cette nuit-là.   Mais j'ai surtout apprécié le fait que cette histoire a permis aux deux protagonistes (l'une la racontant, l'autre l'écoutant) de faire la paix avec une partie de leur passé.  

Bien entendu, nous n'en sommes pas au niveau d'écriture des grands romans victoriens évoqués si souvent dans le roman.  C'est ici beaucoup plus accessible, l'écriture est plus contemporaine mais ce n'est pas pour antant simplet.  Un gros coup de coeur pour ce livre... une chance que j'ai relu Jane Eyre récemment... car c'est officiel qu'après ce livre, je serais OBLIGÉE de le relire!!!.
 

9,5/10
Voir les commentaires